Humoristes, 8 conseils pour réussir les auditions du Festival du Rire de Rochefort


A quelques jours des auditions où seront sélectionnés les candidats belges pour le Tremplin du Rire 2016, voici 8 conseils pour les humoristes qui vont s’y présenter. Ce n’est pas le Festival International du Rire de Rochefort (FIRR) qui vous donne ces quelques tuyaux. Simplement un membre du Zygocentre qui assiste à ce casting depuis quelques années. Ces conseils peuvent-ils s’appliquer à des auditions d’autres concours d’humour?

1. Soyez drôle

Ahaha! Cela paraît évident. Je le rappelle car il arrive souvent lors d’auditions d’assister à des sketches qui ne déclenche pas le moindre sourire… Un moment gênant… Mais pourtant, je peux vous l’assurer, la personne la moins drôle de Belgique n’y est ABSOLUMENT pour rien…

woody-allen-drole

 

Aussi, n’attendez pas une minute pour faire rire. Sinon, les spectateurs décrochent (Non, mais allo, quoi?)

 

2. Créez la surprise

Au-delà de l’efficacité comique, il faut montrer ce qui fait votre différence. Le public présent ne demande qu’à faire de belles découvertes. Montrez grâce à votre sketch votre « petit plus », votre positionnement en tant qu’humoriste. Etonnez-le!

 

3. Présenter un sketch rôdé

Il est loin le temps où des inconnus ne s’étant jamais produits sur scène étaient sélectionnés pour le Tremplin du Rire (et le gagnaient). Plus que jamais, l’humour est une histoire de pros. Alors, votre sketch, vous l’avez bien testé et rôdé sur les planches. Faites-vous aider pour la mise en scène. Produisez-vous, faites des premières parties, participez à des coachings et des scènes ouvertes comme Scène Pour Tous… Mais ayez un sketch qui roule!

Participer aux auditions, sans être sélectionné pour le concours, peut être une bonne expérience, permet éventuellement de se faire des contacts… Mais reporter sa participation aux auditions pour mieux préparé peut valoir la peine. N’ayez pas peur de prendre de la bouteille (et là, on ne parle pas de trappiste…)

 

4. Présentez un sketch pas ou peu connu

On l’a dit lors du conseil numéro 2, il faut étonner. Alors, ne présentez pas un sketch que la majorité des personnes dans la salle connaissent déjà.  Parce qu’ils vous auraient déjà vu le jouer. Ou alors, parce que votre vidéo a déjà fait son petit buzz… Il est arrivé lors d’auditions passées que des humoristes n’ayant pas été sélectionnés aux auditions reviennent représenter le même sketch l’année suivante. Point de vue « surprise », on fait mieux. Et puis ça donne comme malheureuse impression que l’artiste n’a que ce sketch à offrir, que les autres ne seraient pas aussi bien…

 

5. Présentez un sketch « autonome »

Lorsque vous retirez un morceau de votre spectacle, soyez sûr que celui peut exister indépendamment sans aucun problème. Par exemple, le public assistant au casting ne connaît pas votre personnage, il peut être perturbé dés la première minute du sketch et alors, vous le perdez. Deux solutions : ou adapter le début du texte pour présenter brièvement votre personnage. Ou alors demander au présentateur de dire quelques mots sur le contexte du sketch.

whitney-houston-probleme

6. Montrez que vous avez progressé

Si les personnes dans le public vous ont déjà vu quelques mois ou années avant, au gré de leurs pérégrinations dans les lieux de l’humour, vous leur aviez fait plus ou moins bonne impression. Lors de votre audition, vous avez l’opportunité de marquer beaucoup de points en montrant qu’avec le temps, vous êtes devenus encore meilleur! Retour au point 2 : créez la surprise!

 

7. Respectez le timing

Le Festival vous donne 8 minutes sur scène. C’est peu et beaucoup à la fois. Mais pas question de déborder! Vous savez quoi? Bin oui : Il y en a qui ont essayé… Ils ont eu…

 

 

Vous comprenez que nous ne pouvons pas consacrer 20 minutes à chacun. Sinon, on serait encore là à minuit :-)

 

8. Ne faites monter personne sur scène

Une autre erreur est de faire monter un spectateur sur la scène lors de votre audition. Il y a plusieurs raisons. La scène n’est peut-être pas facile d’accès. Vous perdez du temps, le public s’ennuie… Aussi, le spectateur, qui ne vous connaît que depuis moins d’une minute, risque de ne pas être très coopératif. Enfin, rire aux dépens d’un spectateur sur scène, ça marche bien 5 minutes au milieu d’un spectacle (mis à part pour le « volontaire désigné »…) Mais dans un concours de talents du rire, ça fait un peu trop « facile » pour un jury.

 

J’espère que ces quelques conseils seront utiles à l’un ou l’autre. Amis du Festival, amis humoristes, n’hésitez pas à envoyer vos commentaires pour compléter ou nuancer cet article.

Les prochaines auditions pour le Tremplin du Rire auront lieu le samedi 30 janvier 2016. Infos